img tyls

La Maison du Bootlegger, LA place pour dormir-manger à La Malbaie

Fidèles à notre habitude, nous n’avions rien planifié. Arrivés comme deux cheveux sur la soupe en fin de soirée à La Malbaie, nous avons demandé aux gens de la place où nous pourrions aller souper et éventuellement… dormir. Les quelques personnes interrogées semblaient toutes unanimes : « Allez au Bootlegger », nous disaient-elles.

Le soleil descendait tranquillement derrière les montagnes et la route était tellement belle… jusqu’à ce qu’on arrive à quelques kilomètres de notre destination. Oui, quelques kilomètres avant d’arriver à la Maison du Bootlegger, le pavé se change en gravier. Avec la chaussée un peu humide et la lumière qui diminuait considérablement, disons que ce n’était pas notre partie préférée du voyage.

img tyls
img tyls

Un service de raccompagnement

Nous sommes donc débarqués, avec nos bagages, à la Maison (Restaurant-bar) du Bootlegger. Le gérant de la place (fort sympathique d’ailleurs) nous a vite repéré et indiqué que nous devrions reprendre la route, direction le Presbytère du Bootlegger à deux kilomètres de la place, pour checker-in et déposer notre barda. Il nous a aussi appris qu’un autobus faisait la navette entre le Presbytère et le restaurant, pour éviter aux clients de prendre la route avec un petit verre dans le nez. Bonne initiative !

Pour dormir, manger et fêter

Le Presbytère

Construit en 1903 et lieu de passage du célèbre auteur Félix-Antoine Savard, le Presbytère de Saint-Agnès a conservé tout son charme d’antan. En arrivant, tout est calme. La chambre qui nous est destiné est un savant mélange du terroir et de modernité. Le mur de brique dénudée, les chaises et les catalognes contrastent complètement avec les lampes et les tableaux ultra modernes. On aime bien le résultat et encore plus le fait que les objets décoratifs proviennent d’artistes de chez nous et non du IKEA. Vive la promotion de l’art ! De la chambre, on peut garder un œil sur la moto ce qui, ajoute à notre bonheur. Oui, on est comme ça, on aime bien l’avoir à l’œil (ou à l’oreille).

Le Presbytère du Bootleger, 4, rue du Patrimoine, La Malbaie – 418-439-3711

La Maison du Bootlegger

Pour triper, c’est la place où aller. Si le jour l’endroit est plutôt tranquille et propose une visite guidée du labyrinthe secret de la maison, le soir, l’endroit se transforme totalement. Ambiance de feu, bonne bouffe (leur spécialité, les grillades sur charbon) , spectacle, personnel complètement disjoncté et efficace, la Maison du Bootlegger a tout pour plaire.  Attention, si vous désirez un petit tête-à-tête romantique en amoureux… n’allez pas là! Autrement, vous devriez avoir bien du plaisir.

La Maison du Bootlegger, 110 rang du Ruisseau des Frênes, La Malbaie (Secteur Sainte-Agnès)