De Chicoutimi à Tadoussac, en passant par Ste-Rose-du-Nord - Une ride de 141 km

La route entre Chicoutimi et Tadoussac, on l’avait fait des dizaines de fois avant. En moto, c’était notre baptême. Le genre de première qui coupe le souffle et qui laisse sans voix. Le genre de ride qui te rappelle ta place dans la nature : On est si petits, fragiles et vulnérables. On filait vers Ste-Rose, ça sentait le bois à plein nez. Il y avait ces immenses falaises et nous, c’est tout. En moto, on ne fait pas que passer sur cette route, elle nous habite carrément.  

img tyls
img tyls

Où casser la croûte

Ce soir-là, on est tombé par hasard (comme d’habitude) sur l’Auberge-Restaurant La Galouïne. On s’est installé en terrasse pour profiter de la vue… il n’y a même pas de mots pour décrire comment c’était beau. Puis, est arrivé le plateau à partager qu’on avait commandé. Un mélange de produits du terroir : Fromages, confitures, pâtés, poissons fumés… Ce n’est pas mêlant, c’était aussi bon que le paysage était beau à regarder. Et là, on ne parle même pas de la bière qu’on buvait et qui accompagnait à merveille ce que l’on mangeait. Si l’on devait donner des étoiles, on donnerait certainement un 5/5.

**Il paraît que le chef du restaurant s’est donné pour mission culinaire de faire découvrir le terroir de la Côte-Nord… je crois que dans notre cas, il peut dire mission accomplie. Nous avions le goût d’en redemander et d’en connaître plus. Et en plus, les prix sont super bons.

La Galouïne, 251 rue des Pionniers, Tadoussac

Routes empruntées

  • De Chicoutimi – Route 172 sud, jusqu’à Ste-Rose-du-Nord, en longeant la Rivière Saguneay.
  • De Sainte-Rose-du-Nord à Tadoussac – Route 172 sud (Route de Tadoussac) qui entre un peu plus dans les terres.